Guerre des prix : est-elle utile ?

Vendre le même produit que son voisin, mais moins cher. Voilà ce qu’est la guerre des prix. Mais jusqu’où aller et sous quelles conditions ? Retrouvez ici les clés de la réussite…

La guerre des prix

Techniquement, pour proposer le même article que son concurrent mais 10 à 15 % moins cher, il suffit simplement d’appliquer l’économie d’échelle. Comment procéder ? Vous devez diminuer les coûts fixes (salariés, loyer, matériel etc.) de façon à combler le déficit causé par cette incessante guerre des prix. Il existe également la possibilité de négocier les prix de vos produits avec votre fournisseur en fonction des quantités que vous lui achetez. Cependant, cette technique a ses limites en fonction de la grandeur de votre entreprise. En effet, vous ne pourrez pas acheter un stock trop important de denrées périssables ou d’un produit suivant un effet de mode.

Seulement, si vous êtes le créateur d’un produit, vous pouvez négocier le prix des matières premières ou réduire leur nombre, voire leur qualité.

Inconvénients

  • Le principal inconvénient de cette fameuse guerre des prix, c’est qu’au final, le produit dont le prix a été baissé au maximum, souffre d’une mauvaise image. Cela lui donne un effet low-cost qui sera difficilement rattrapable par la suite. Pour cette raison, avant de vous lancer dans la guerre des prix, réfléchissez aux différentes répercussions que cela pourrait avoir. Notamment sur votre image de marque.
  • Également, ce combat interminable contre les prix forts a une conséquence non négligeable : la baisse de votre budget dans différents domaines. Ainsi, vous allez économiser chaque centime et où est-il le plus facile d’économiser ? En marketing et R & D (recherche et développement). Des domaines qui ne peuvent pourtant pas se passer d’économies…

Si vous ne souhaitez pas baisser vos prix, ni que votre C.A. souffre de la crise économique, il vous reste une solution : l’innovation.

guerre des prix

L’innovation

Si vous innovez en apportant un produit nouveau sur le marché, vous n’aurez pas à faire cette guerre des prix. En effet, avec une concurrence inexistante, il est plus facile d’imposer soi-même les règles du jeu. Cependant, il est important de noter qu’il existe certains domaines dans lesquels il n’est pas évident d’innover. Dans ces cas-là, la guerre des prix sera plus profitable.

Nos conseils :

La guerre des prix n’est pas la solution à tous vos soucis de chiffre d’affaire. Vous avez également la possibilité, selon la taille de votre entreprise de mixer les deux méthodes : la guerre des prix et l’innovation. Adaptez vous en fonction des produits que vous proposez à la vente.

Par exemple, vous pouvez très bien proposer un produit très connu sur le marché à un prix défiant toute concurrence. Ceci dans le but d’attirer de nouveaux clients. Ces mêmes clients pourraient ensuite être intéressés par d’autres produits innovants, mais plus cher que vous proposez. Vous ne devez pas vous imposer une règle ou l’autre. Vous devez, bien au contraire, utiliser les deux méthodes simultanément.

Lors de notre prochain article, nous aborderons le thème de la différenciation de vos produits : une bonne stratégie marketing.

Article précédent : Segmentation stratégique : comment la mettre en place ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.